Monday 09th December 2019,
leblogsante

Une vie plus longue pour les enfants nés de mere jeune?

Les enfants nés de mères jeunes (moins de 25 ans) auraient une espérance de vie plus longue. C’est ce qu’à démontré un couple de chercheurs de l’Université de Chicago aux Etats-Unis, en menant une étude auprès de 198 centenaires sélectionnés dans tous les Etats-Unis.

Ils ont ainsi comparé l’histoire de ces personnes avec celles de leurs frères et sœurs afin d’étudier le « first born effect », c’est-à-dire l’impact du fait d’être l’aîné sur la longévité. Dans les familles de plusieurs enfants, les aînés vivent généralement plus vieux que leurs frères et sœurs. Cela avait déjà été statistiquement constaté. Les deux chercheurs écartent cependant les deux théories visant à dire, l’une que les aînés sont mieux protégés contre les maladies infantiles car moins en contact avec d’autres enfants et l’autre que le premier enfant bénéficie des avantages liés au fait que son père est jeune fort et productif (l’âge du père n’ayant aucune importance). Alors comment expliquer ce phénomène ?

« Pour l’instant nous n’avons pas d’explication, seulement des hypothèses » déclare Natalia Gravilvov. « L’une d’elle se base sur l’idée que les ovules différeraient les uns des autres par leur qualité. Les meilleurs, les plus vigoureux, seraient les premiers à être fertilisés ». Une autre hypothèse serait que les mères jeunes n’ont pas encore eu le temps de souffrir d’infections chroniques qui pourraient avoir des conséquences sur la santé à long terme de leurs enfants.

Source : Journal de la santé

Like this Article? Share it!

About The Author

10 Comments

  1. Dadounet April 22, 2006 at 4:39 pm

    Ce que j’ai lu, c’est que le système imunitaire de la mère apprend à lutter contre l’intrus que constitue la partie du foetus issue du père.
    De là à dire qu’il faut changer de père à partir du troisième…

  2. Lysa April 23, 2006 at 2:39 pm

    Il n’y a qu’un pas …
    Plus serieusement,
    Il me semble que c’est un peu plus complexe que cela non? Le problème se pose surtout quand la mère est du groupe rhésus- et que le père est du groupe rhésus + et que le foetus est lui aussi Rh+. Les pbs viennent du fait que les globules rouges du bébé puissent pénètrer dans la circulation maternelle et alors entraîner une réaction de rejet chez la mère, car ils ne sont pas reconnus par elle.
    C’est à ça que vous pensiez Dadounet?

  3. Dadounet April 23, 2006 at 5:19 pm

    Entre autres, mais à tout le système HLA, en fait ; ceci expliquerait les meilleures performances des aînés par rapport au reste de la fratrie.

  4. Dadounet April 24, 2006 at 7:36 pm

    On peut aussi en déduire que moins les femmes font d’études, le mieux c’est !

  5. Lysa April 24, 2006 at 9:22 pm

    Ah sacré Dadounet!!! Vous me tendez une perche!
    Et si on imaginait un monde où les femmes seraient décideuses! Un monde où le système de la parité ne serait pas seulement illusion. Un monde organisé de manière à ce que les femmes puissent elles aussi concilier travail et enfant, étude et enfant…
    Bientôt peut-être … B.Sykes … souvenez vous!

  6. Marie May 3, 2006 at 6:36 pm

    Bonjour Lysa,
    De nombreuses études américaines ont prouvé que l’âge du père n’est pas du tout indifférent; au contraire. Et que la mère a des enfants, tant qu’elle y arrive, il y a donc une limite naturelle alors que le monsieur peut se reproduire, même quand il ne le devrait plus.
    Les chercheurs pensent que l’on s’est trompé pdt des années, mais que l’âge du père a une influence sur le QI et la taille de l’enfant.
    Je ne crois pas avoir agrdé ce document, mais je vais lancer une recherche qd même.
    Bien à toi, Marie
    http://www.le-blog-immobilier.com/

  7. Anonymous May 4, 2006 at 2:41 pm

    C’est l’inverse justement Marie, l’âge du père qui comme tu le dis avec humour peut se reproduire , même quand il ne le devrait plus (physiologiquement en tout cas) n’a aucune influence. Il reste productif et sa production n’est pas sensée perdre en qualité. A l’inverse les meilleurs ovules produits par les mères seraient ceux à avoir été fertilisés en premier. La réponse à la question sur l’esperance de vie plus longue des enfants nés de mères jeunes réside chez la mère et peut être même dans l’ovule. C’est en tout cas ce que semble demontrer cette dernière étude.

  8. Lysa May 4, 2006 at 2:41 pm

    c’etait moi au dessus!

  9. Tiger balm August 30, 2008 at 11:12 am

    Merci pour l’info
    tiger balm  
    baume du tigre

  10. Elodie February 12, 2010 at 5:24 pm

    il est naturel que l’age de la mère soit un critère prédominant. plus elle sera jeune, moins les chances de complications seront fortes. c’est statistique.

Leave A Response