Wednesday 22nd May 2019,
leblogsante

Prix L’OREAL-UNESCO pour les Femmes et la Science.

Créé en 1998, le programme l’OREAL-UNESCO est le fruit d’une collaboration entre une organisation intergouvernementale (l’UNESCO) consacrée à l’élimination de toute forme de discrimination et à la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes et une entreprise privée, géant mondial de la cosmétique (l’OREAL). Ensemble elles se sont engagées pour la réalisation d’un projet s’articulant autour de trois actions ; soutenir les femmes de science, encourager les progrès de la connaissance et améliorer le développement des sociétés à l’échelle mondiale. C’est ce 2 mars, à la Maison de l’UNESCO, après délibérations d’un Jury international, présidé par le professeur Gunter Blobel, prix Nobel de médecine, en présence du professeur Christian de Duve, prix Nobel de médecine et Président-fondateur du Prix L’ORÉAL-UNESCO que Sir Lindsay Owen-Jones, Président-directeur général de l’Oréal, et Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, ont remis le Prix L’ORÉAL-UNESCO 2006 pour les Femmes et la Science à cinq scientifiques d’exception.

Les prix accompagnés d’une donation de $100 000 récompensent cinq lauréates représentant les cinq continents : Afrique, Amérique Latine, Amérique du Nord, Asie-Pacifique, Europe.

Pr Habiba Bouhamed Chaabouni (Tunisie), Lauréate Afrique « pour sa contribution à l’analyse et à la prévention des maladies héréditaires ». Génétique Médicale, Faculté de Médecine, Université de Tunis.

Pr Esther Orozco (Mexique), Lauréate Amérique Latine « pour ses découvertes concernant le mécanisme et le contrôle des infections amibiennes dans les régions tropicales ». Département de pathologie expérimentale, Centre de recherche et d’études avancées (CINVESTAV), Institut national polytechnique, Mexico.

Pr Pamela Bjorkman (Etats-Unis), Lauréate Amérique du Nord « pour la découverte du mécanisme par lequel le système immunitaire reconnaît ses cibles ». Biologie, Howard Hughes Medical Institute, California Institute of Technology (CalTech), Pasadena.

Pr Jennifer Graves (Australie), Lauréate Asie-Pacifique « pour ses recherches sur l’évolution des génomes chez les mammifères ». Directrice du Groupe de Recherche sur la Génomique comparative et du Centre ARC de Génomique du Kangourou, Australian National University, Canberra.

Pr Christine Van Broekhiven (Belgique), Lauréate Europe « pour ses analyses génétiques de la maladie d’Alzheimer et d’autres affections neurodégénératives ». Biologie moléculaire et Génétique, Université d’Anvers. Directrice de recherches à l’Institut Born-Bunge. Directrice scientifique, Département de Génétique moléculaire, Institut interuniversitaire de biotechnologie des Flandres.

De plus, pour marquer les 60 ans de l’UNESCO, L’ORÉAL et l’UNESCO ont décerné, lors de la soirée de cette soirée, un Prix exceptionnel au professeur Christiane Nüsslein-Volhard, prix Nobel de médecine, pour « sa contribution au soutien de la carrière scientifique des chercheuses de haut niveau ayant des enfants ». Ce prix est accompagné d’une donation de $100 000 à la Fondation Christiane Nüsslein-Volhard.

Like this Article? Share it!

About The Author

2 Comments

  1. free myspace codes layouts diamonds September 22, 2007 at 11:58 pm

    free myspace codes layouts diamonds

    free myspace codes layouts diamonds

  2. Tiger balm August 30, 2008 at 11:22 am

    Merci pour l’info
    tiger balm  
    baume du tigre

Leave A Response