Sunday 26th October 2014,
leblogsante

Les hommes voués à disparaître?

Les hommes voués à disparaître?

Y_chromosome Sujet de plus en plus récurent : l’homme (à comprendre l’humain de sexe masculin) serait en voie d’extinction. La théorie avait été exposée au grand public en 2003 par un scientifique britannique de l’université d’Oxford, Bryan Sykes. Dans son livre La Malédiction d’Adam. Un futur sans hommes (Ed. Albin Michel, 2004), ce professeur de génétique décrit comment d’ici environ 5000 générations les mâles humains auront disparus de la planète, laissant place aux femmes. Des femmes alors capables de féconder un ovule par un autre ovule n’engendrant ainsi plus que des filles (une expérience déjà tentée avec succès chez des souris par des chercheurs japonais).

Malgré l’aspect « film d’anticipation » du scénario, la thèse de Bryan Sykes se fonde néanmoins sur des informations sérieuses et s’inspire d’études chromosomiques des plus récentes !

Messieurs, il semble que votre chromosome Y soit le plus petit de tous et le plus pauvre en gènes. En effet, depuis qu’il est apparu (il y a environ 300 millions d’années), il a bel et bien perdu des centaines de gènes fonctionnels par rapport au X. Avec 78 gènes, c’est donc le chromosome le plus pauvre du génome humain. Et puis, il est désespérément seul, alors que tous les autres vont par paire (ce qui leur permet ainsi d’échanger avec leur jumeau en cas de pépin) votre Y est entièrement livré à lui même ! Voilà donc votre pauvre petit Y condamné à une déchéance lente mais inéluctable. Et Bryan Sykes étoffe son propos en rappelant que 7% des hommes ont déjà des problèmes de fertilité s’expliquant par l’exposition aux polluants et aux produits chimiques mais aussi par des mutations sur leur chromosome Y. Après un calcul sur la fréquence théorique de ce type d’incident, il obtient une courbe de fécondité masculine décroissante aboutissant à un taux 0 !

Mais ouf ! D’autres chercheurs sont plus nuancés, car bien que reconnaissant la déchéance du chromosome Y, ils supposent tout de même que l’homme réussira à y survivre. Un exploit que le rat taupe Ellobius lutescens du Caucase a déjà accompli en permettant aux gènes déterminant le sexe de migrer sur d’autres chromosomes. Cet animal est aujourd’hui porteur chez les deux sexes des chromosomes XX. Quand à l’équipe de David Page, elle aurait découvert après un travail de décryptage du chromosome Y, que celui ci possédait en réalité sa propre méthode de réparation.

Alors on y croit ou on y croit pas? Le livre de Bryan Sykes est sans doute un peu complexe, peut être même tiré par les cheveux mais il n’en reste pas moins passionnant.

La Malédiction d’Adam : Un futur sans hommes chez Albin michel

image : wisniewskis.de

Like this Article? Share it!

About The Author

41 Comments

  1. Buddy February 23, 2006 at 6:36 pm

    mais alors ? les fabricants de VIAGRA vont faire faillite!

  2. SuperConne February 26, 2006 at 5:11 pm

    [o_O] y a de ses chercheurs !!!!!
    Sachant qu’il y a plus de naissance de petit garçon que de petite fille. Exemple : en Chine il fond des campagnes pour qu’il y est moins d’infanticide de jeune fille. Sans parlez qu’au Japon il n’y as pas assez de femme.
    Alors, dite qu’il n’aura plus d’hommes je ne le pense pas.
    Les parents favorise toujours les petits garçon quelque soit la culture.

  3. Lysa Venant February 27, 2006 at 1:08 pm

    Quel drôle de pseudo vous portez là … Il ne vous fait pas tellement honneur, d’autant plus que vous apportez des arguments pertinents … à quelques petits détails près!
    D’abord, il y a effectivement actuellement plus de naissances de garçons que de filles mais il y a une raison à ces chiffres. En effet, il est constaté et démontré par le corps médical que le garçon est plus fragile que la fille : avortements spontanés plus fréquent pour l’embryon mâle que femelle, mortalité néonatale plus élevée chez les garçons, espérance de vie moins longue chez les hommes, sans parler du nombre considérable de pathologies qui affectent plus les hommes que les femmes. Bref il naît plus de garçons, parce qu’ils ont moins de chance de survivre (ce sont les statistiques qui parlent pas moi), mais au bout du compte le nombre de mâles et de femelle chez l’humain a encore tendance à s’égaler.
    Deuxième point, l’auteur ne nous renvoie pas à demain mais dans environ 5000 générations. C’est à dire dans 125 000 à 150 000 ans ! A l’inverse, savez vous ce que nous faisions il y à 150 000 ans? Nous étions en train de passer une des dernières étapes connue de l’hominisation , nous étions en train de voir le jour en Afrique. C’est à dire que nous sapiens- sapiens, ou Cro-Magnon, faisions nos débuts sur la planète tout en cohabitant encore avec une autre espèce humaine, plus ancienne, l’homme de Neandertal (qui s’éteindra à son tour quelques bon milliers d’années plus tard).
    Il est difficile aujourd’hui de s’imaginer qu’il ai pu exister de manière simultanée deux espèces d’hommes distinctes, et il est encore plus difficile de penser que l’humanité pourrait n’appartenir qu’à un seul sexe, féminin de surcroît. Mais c’est pourtant la question que se pose un grand nombre de scientifiques.
    Si le sujet vous intéresse je vous renvoie au site hominides et au site de l’institution nationale de recherche pédagogique

  4. Dadounet March 1, 2006 at 8:28 pm

    Le chromosome Y a prévu le coup depuis belle lurette : ses gènes sont présents en double et lus de façon palindromique.
    L’hypothèse actuelle, c’est que les gènes sont testés dans le Y avant de sauter dans d’autres chromosomes ; d’ailleurs les garçons sont des tests, d’où leur variabilité (la grande majorité des génies et des tarés graves), les filles des moyens sûrs et peinards de poursuivre l’espèce, d’où leur concentration autour de la moyenne.
    C’est plutôt de considérer le monde du point de vue du gène, comme R. Dawkins, qui semble une hypothèse fertile.
    Si un sexe doit disparaître, ce sera plutôt les femmes, qui ne font plus d’enfants depuis qu’elles croient avoir “droit” à une retraite, alors que la possibilité de faire faire des enfants à une machine est pour bientôt ; enfin, on gardera toujours les hôtesses de salon…

  5. Lysa Venant March 1, 2006 at 11:15 pm

    Avant tout, je tiens à préciser que j’avance en novice qui vient de terminer une lecture (La malédiction d’Adam de B. Sykes), porteuse d’un double X et à la chevelure tirant quelque peu sur le blond, un petit cocktail qui à vous lire risque de ne pas trop arranger notre affaire!
    Primo, vous dîtes que les gènes se répliqueraient, seraient testés dans le Y avant d’aller s’accrocher ailleurs (en gros c’est ça n’est ce pas?)… bon… mais si le Y perd au fil du temps de plus en plus de gènes et s’il se meurt à petit feu (ce que reconnaissent quand même la grande majorité des scientifiques). Qu’est ce qui prouve que cette réplication sera efficace et à temps? Si vous aviez des liens ou des lectures, je suis preneuse, j’ai adoré le bouquin et découvert un sujet passionnant!
    Secondo, j’ignorais que l’on pouvait encore croire “en la retraite” mais fusse le cas j’ose espérer que d’ici là le nombre de spermatozoïdes normaux chez le mâle humain aura cessé de chuter … sinon adios petites machines (à ce propos j’avais effectivement lu un truc il n’y a pas longtemps et brrrr) et hôtesses de salon!
    Tertio, je n’ai absolument rien contre les hôtesses de salon, on en fait de très pratiques!

  6. Guillaume March 2, 2006 at 2:25 pm

    Petit réctificatif historique à l’attention de Mle Lysa:
    Les premiers Hommes reconnus comme tels sont les Homo Habilis nés il y a plus de 2 milliard d’années(utilisant des outils de pierre et d’os et s’abritant dans des habitats structurés)
    L’Homo Sapiens est reconnu depuis plus de 200000 ans.
    Le Cromagnon le plus ancien a 33000 ans.
    Quant à l’homme de Néanderthal,il a vécu entre -100000 et -36000 pour le plus jeune connu(en Charente).
    Il convient d’exprimer quelques reserves aux assertions de Bryan Sykes,car il ne compte pas les évolutions liées au mode de vie,qui sont pourtant primordiales dans les évolutions des espèces,ni non plus à l’adaptivité de la notre.
    Il va sans dire que lorsque la fertilité de l’homme commmencera à être vraiment problématique,les deux sexes en patiront,et la génétique sera alors autorisée à intervenir sur les procréations.
    Il n’y a que si l’Homme rechigne à exploiter son potentiel scientifique,qui lui a couté une planète emplie de polluants qui menacent son évolution,que celle ci a de fortes chances de dégenerer,et de voir l’humanité s’eteindre.

  7. Lysa Venant March 2, 2006 at 3:32 pm

    Mon cher Guillaume,
    Notre plus vieil ancêtre identifié comme tel est effectivement l’homo habilis apparu en Afrique il y a 3 millions d’années … il me semble n’avoir jamais dit le contraire!
    L’homo sapiens n’est pas reconnu depuis plus de 200 000 ans …. sinon nous étions déjà sacrement balaises scientifiquement parlant! RRRoo, je vous taquine … Vous aviez sans doute voulu parler de la datation de son apparition. Et d’après une découverte effectuée en 2005, il serait apparu en Afrique il y a environ 195 000 ans dinosoria. Là encore, je ne pense pas avoir prétendu l’inverse.
    En revanche, je dois reconnaître que j’ai fait un peu vite en glissant dans une même phrase l’homo sapiens et Cro-Magnon car, même si l’homme de Cro-Magnon n’en reste pas moins un homo-sapiens (l’homme moderne, nous … à quelques petits détails près sans doute)
    des lustres les séparent! Vous dites 33 000 pour Cro-Magnon, certains scientifiques poussent jusqu’à 40 000! Adjugé Vendu! Toujours est il que l’homme de Neandertal a bel et bien cohabité avec l’homo sapiens (voir avec Cro-Magnon) ne vous en déplaise! prehisto.
    Quand au dernier point que vous soulevez … que dire de plus? Navrant, dramatique, critique et si vrai!
    Enfin pour finir, je dois bien avouer qu’à ma petite échelle de profane en la matière, moi aussi, je conserve une petite part de scepticisme quand à la théorie de B. Sykes! Mais je m’amuse tellement des réactions piquées des mâles de mon espèce!
    A bientôt

  8. Lysa Venant March 2, 2006 at 4:07 pm

    Euh … mais … rassurez moi Guillaume …
    “Les premiers Hommes reconnus comme tels sont les Homo Habilis nés il y a plus de 2 milliard d’années(utilisant des outils de pierre et d’os et s’abritant dans des habitats structurés)”
    …votre doigt a fourché? Vous vouliez dire 3 millions d’années et pas 2 MILLIARDS!!!!?

  9. Dadounet March 2, 2006 at 8:23 pm

    “porteuse d’un double X et à la chevelure tirant quelque peu sur le blond, un petit cocktail qui à vous lire risque de ne pas trop arranger notre affaire!”
    double X : Richard Lynn vous trouve 4 points de QI de moins, mais le plus important, c’est la différence de structure (XX mieux en mémoire à court terme, avec les mots, XY mieux en mémoire à long terme, avec les chiffres, meilleure orientation), ainsi que le fait que les hommes ont une couche externe de matière grise plus importante, meilleure réflexion, les femmes plus de blanche sous-jacente, meilleur lien entre informations, les femmes une liaison entre leurs (petits !) hémisphères plus importante, plus de capacité à faire plusieurs choses simples à la fois, mais peu capables de différencier l’affectif du logique ; par ailleurs, les femmes sont beaucoup plus centrées sur la moyenne, la quasi-totalité des génies et des tarés étant des hommes (sans doute dû au fait que le X n’est pas “moyenné” chez un homme, ainsi qu’à l’action des gènes rares mais importants du Y).
    blonde : pas du tout, cest sans doute issu de la jalousie des brunes : à visage égal, un homme préfère une blonde, sans doute à cause du fait que les blonds auraient plus de phéromones.
    Je vous recommande : http://www.lagriffedulion.f2s.com/sft.htm et http://www.lagriffedulion.f2s.com/math.htm ainsi que http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/027597510X/qid%3D1141327225/171-6603027-0853835 et http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/0060929642/qid=1141327258/sr=1-6/ref=sr_1_8_6/171-6603027-0853835
    tout en rosbif, il n’y a que dans les maths de L. Lafforgue que la science se fait encore en français.

  10. Dadounet March 2, 2006 at 8:27 pm

    “si le Y perd au fil du temps de plus en plus de gènes”
    Mais il s’en crée de nouveaux !
    Par ailleurs le prétendu “junk DNA” est en partie composé d’anciens gènes prêts à resservir, au cas où.
    D’autre part, un gène est décomposé en de nombreux morceaux, ce qui lui permet de coder pour de nombreuses protéines, donc avec un seul gène, on fait beaucoup.
    Tant que l’évolution aura besoin de sexes, rien à craindre !

  11. Dadounet March 2, 2006 at 8:31 pm

    “j’ose espérer que d’ici là le nombre de spermatozoïdes normaux chez le mâle humain aura cessé de chuter”
    Ca, c’est un vrai problème, autre chose que l’effet de serre (l’optimum climatique, c’est quand il fait 3 à 5°C de plus) ; cela permettra peut-être toutefois de devoir choisir les spermatozoïdes, se débarrassant au passage de maladies génétiques, dont la bêtise…

  12. Anonymous March 2, 2006 at 11:36 pm

    A moins que la bêtise aussi soit déterminée par ce “prétendu” Junk DNA, et dans l’hypothèse que vous ayez à vous en resservir … nous ne sommes pas sorti(E)s de l’auberge!
    Quand vous citez R. Lynn, vous plaisantez? J’ai un peu de mal honnêtement … d’abord parce que chercher à démontrer que la distribution de l’intelligence ne peut être là même selon l’origine ethnique ça me semble déjà plus que limite mais se baser en plus, pour y arriver, sur le QI des individus, it’s not serious! Les tests de QI basés ou calqués sur l’échelle de Binet ne devraient pas servir à autre chose qu’à déterminer l’aptitude intellectuelle d’un individu par rapport au jeu social dans lequel il évolue, ce même jeu social qui a crée le test. Et encore!

  13. Lysa Venant March 2, 2006 at 11:38 pm

    C’etait moi au dessus! Mais vous vous en doutiez non?

  14. Dadounet March 3, 2006 at 10:04 am

    “C’etait moi au dessus! Mais vous vous en doutiez non?”
    Disons que j’aurais parié que c’était Français, bien désinformé par le conditionnement socio-cul qui nous fait régresser, année après année depuis les pays moteurs dans la connaissance jusqu’au tiers-monde, lequel n’invente rien et se plaint de devoir payer ses médicaments.
    Quant à l’origine ethnique, c’est comme une grande famille, on y a des allèles différents, des fréquences variables de ceux-ci, et de même qu’il y a des familles de criminels et les Bach ou les Curie, il y a des “ethnies” qui font progresser le monde et d’autres qui le parasitent.
    J’aurais aussi pensé à une femme, car mon message pouvait laisser penser que je parlais de bêtise pour vous, ce qui, je vous l’affirme, n’était pas le cas, et on retombe dans la non différentiation entre l’affectif et l’intellect.
    De toutes façons, je vous suggère de lire les publications en anglais, il y a un filtre à la traduction et un biais à la publication dans les livres “tous publics” où recherche le sensationnalisme à la mode, comme sur ce Y qui devrait disparaître.
    Tant que j’y suis, un domaine en développement est l’épigénétique, qui expliquera l’influence de l’environnement cellulaire sur la façon dont les morceaux de gènes s’expriment (certains sont répartis en des centaines de loci différents), ainsi que l’usage des miniADN qui flottent dans la cellule. En particulier, on vient de prouver un effet quasi Lamarckien de l’influence de pères fumeurs sur leur progéniture mâle, alors même qu’ils avaient arrêtés de fumer avant la conception de leur fils.

  15. Dadounet March 3, 2006 at 10:09 am

    “A moins que la bêtise aussi soit déterminée par ce “prétendu” Junk DNA, et dans l’hypothèse que vous ayez à vous en resservir … nous ne sommes pas sorti(E)s de l’auberge!”
    Certes, mais là, il faut voir qu’il y a progression et qu’un mécanisme, encore bien flou, ne fait ressortir les gènes que s’ils sont utiles – c’est dans le même genre ce qui explique que les mauvais gènes s’expriment rarement lorsqu’il y a un bon sur le chromosome d’en face, d’où le nombre de maladies génétiques sur le X chez les garçons, absentes chez les filles.

  16. Dadounet March 3, 2006 at 10:14 am

    “Les tests de QI basés ou calqués sur l’échelle de Binet ne devraient pas servir à autre chose qu’à déterminer l’aptitude intellectuelle d’un individu par rapport au jeu social dans lequel il évolue, ce même jeu social qui a crée le test”
    Les tests de Lynn sont à base de matrices progressives, “culture free”, où d’ailleurs les Eskimos réussissent mieux que les blancs.
    Nier la réalité n’a jamais permis de progresser, juste de faire qu’elle vous retombe dessus gravement.
    Les livres de Murray Rothbard sont excellents pour ça.

  17. Lysa venant March 3, 2006 at 2:14 pm

    Je viens de finir un test de QI en ligne … résultat 120, moi qui mérite beaucoup plus! Voilà qui me conforte dans mon idée …
    Trèves de plaisanterie!
    Je ne nie pas la réalité, je m’étonne juste que l’on puisse simplement reprendre les résultats d’outils de mesure du QI sensé ne mesurer qu’un petit penchant de ce qu’on entend par intelligence …
    D’ailleurs qu’entend t’on par intelligence? En l’absence même de définition scientifique je vois mal comment il nous serait possible d’en pratiquer une quelconque mesure directe….
    et pire, comment il est possible d’utiliser ces résultats afin de démontrer que le capital est plus important chez l’homme que la femme …
    et pire du pire, chez certaines populations que chez d’autres. Tout ça pour en arriver aux conclusions (vite dangereuses quand elles sont entendues par de vilaines oreilles) que vous énoncez ” il y a des “ethnies” qui font progresser le monde et d’autres qui le parasitent”.
    Sinon, j’irai bien faire un tour du côté de l’epigénétique, prendre quelques informations!
    Mais au fait le bouquin de B. Sykes vous l’avez lu?

  18. Lysa Venant March 3, 2006 at 3:00 pm

    Non, parce qu’en fait je n’ai pas vraiment eu votre avis sur cette lecture.

  19. Dadounet March 3, 2006 at 3:32 pm

    “D’ailleurs qu’entend t’on par intelligence? En l’absence même de définition scientifique je vois mal comment il nous serait possible d’en pratiquer une quelconque mesure directe”
    Il y a plusieurs sortes d’intelligence, mais elles ont toutes un facteur commun, nommé g, qui est débusqué par les tests ; à partir de 20-25 ans, il est fiable (et héritable à 75%).
    “comment il est possible d’utiliser ces résultats afin de démontrer que le capital est plus important chez l’homme que la femme”
    C’est surtout la différence entre les façons de fonctionner qui est intéressante ; chacun devrait savoir ses points forts et faibles le plus tôt possible, en particulier pour savoir quelles études faire, quel métier choisir ; on fait comme il y a plusieurs siècles, le métier de papa qund on s’entend bien, celui qu’il ne veut pas nous voir faire pour l’embêter, alors qu’on est dans un monde de plus en plus spécialisé. D’où la sélection par l’échec. Quel gâchis ! Et les surdoués qui s’enquiquinent au lieu d’apprendre !
    “pire du pire, chez certaines populations que chez d’autres”
    Rien ne me semble plus grave que l’ignorance.
    Par ailleurs la morale doit être fondée sur la connaissance, non sur des a prioris ; les maux du monde ne seront pas soignés par des bien-pensants, mais par des bienfaisants, qui ont réfléchi avant sur la racine de ceux-ci.
    “le bouquin de B. Sykes vous l’avez lu?”
    Non, effectivement, il m’a semblé faire partie de ce sensationnalisme de mauvais aloi, déjà réfuté, alors qu’il y a tant de nouvelles études qui paraissent.

  20. Dadounet March 3, 2006 at 3:37 pm

    “Exemple : en Chine il font des campagnes pour qu’il y ait moins d’infanticide de filles”
    C’est d’ailleurs un autre problème à venir : tous ces jeunes hommes qui ne trouveront pas à se marier ont historiquement tendance à déclencher des guerres (ratio de Mesquida) ; ajoutons le déficit budgétaire américain comblé pour l’instant par les achats chinois de bons du trésor US, ça va sûrement péter !

  21. Anonymous March 3, 2006 at 4:28 pm

    “Il y a plusieurs sortes d’intelligence, mais elles ont toutes un facteur commun, nommé g, qui est débusqué par les tests ; à partir de 20-25 ans, il est fiable (et héritable à 75%)”
    Sur quoi se base t’on pour dire qu’il est fiable?

  22. Dadounet March 4, 2006 at 2:49 pm

    “Sur quoi se base t’on pour dire qu’il est fiable?”
    Fiable, c’est à dire reproductible quasi à l’identique (évidemment, il faut être en bonne forme, pas endormi ni saoûl…), et prédictif d’un succès – ou échec – intellectuel et socio-économique.

  23. Dadounet March 4, 2006 at 11:14 pm

    Pourquoi il est peu probable qu’un sexe disparaisse : l’évolution est plus sûre sur le long terme : http://www.world-science.net/othernews/060216_sexfrm.htm

  24. Lysa March 5, 2006 at 2:46 pm

    Arf! Vous me donnez sans cesse du fil à retordre! Moi qui ne suis pas du tout, je le rappelle, une spécialiste en la matière. Ce qui doit très certainement se voir par moment mais qui n’enleve toute fois rien à l’intêret que je porte au sujet! Et vous?
    Bon là j’en appellerai simplement à ma mémoire et je n’en tire pas grand chose (on est dimanche quand même, faut pas charrier)! Mais je peux dire tout de même que B. Sykes aborde justement le sujet de la reproduction sexuée / reproduction non sexuée! J’essai de revoir cela ce soir et de le croiser avec la note sur world science.

  25. Dadounet March 5, 2006 at 6:27 pm

    “Et vous?”
    Moi non plus, ingénieur informaticien.
    Un résumé pour bien se réveiller le lundi !
    http://www.guardian.co.uk/Archive/Article/0,4273,4240155,00.html

  26. Lysa March 6, 2006 at 9:46 pm

    Pas eu trop de temps aujourd’hui! Alors je synthétise, ce sera toujours ça! En gros B. Sykes confirme la théorie d’une reproduction sexuée comme meilleur moyen d’eviter les mutations génétiques nocives (et comme moyen de faire perdurer une espece) mais il souligne aussi que même dans “ce monde sans homme” cette reproduction ne serait pas pour autant assexuée.
    Mais pourquoi ne pas vous procurer le bouquin. Moi je l’ai lu un peu comme un roman de sf qui donnerait à reflechir.
    Desolée, votre seconde ref est sacrément longue, et encore en anglais, ce qui me demande une TRES GRANDE concentration, j’essairai de prendre un peu de temps demain.

  27. xavius March 23, 2006 at 2:28 pm

    imaginez un peu pour les quelques mecs qui resteront c est le bonheur, plus de concurence on a même des chances de se faire harceler par des manequins qui n’en peuvent plus lol
    c est domage que d’ici là je ne sois redevenu poussière et en plus ya pas de risque que je me réincarne en homme vu les chiffres annoncés.
    Jme dis que quelque part on est ptête pas né au bon moment.

  28. martine May 19, 2006 at 9:47 am

    bonjour,je vois que meme sur un forum,c’est la gueguerre des sexes!je suis entrain de lire le livre de b.sykes.je crains plus la hausse des températures et l’inconscience des garçons pour l’infertilité des hommes.nous ne sommes pas plus différents des animaux,des plantes et de tout organisme vivant.nous pouvons craindre la vengeance des éléments avec tout ce que nous faisons subir à la terre.j’ai trois garçons.combien de fois je leur ai dit de faire attention à leurs testicules,que je voulais des petits enfants!entre le vélo cross,la moto cross…

  29. martine May 19, 2006 at 9:56 am

    je continue.pour nous,les femmes,nos ovaires sont bien cachées dans le ventre.ça peut aider pour protéger nos ovules.mais les hommes n’ont qu’une fine peau d’un et en plus les bourses sont situées dans une partie du corps trés exposée.alors messieurs attention !et je ne plaisante pas.

  30. Lysa May 19, 2006 at 12:27 pm

    Merci martine pour vos sages conseils!! Mais vous dîtes lire le livre, qu’en pensez vous? Comment êtes vous arrivée à cette lecture?

  31. Anonymous May 22, 2006 at 8:38 pm

    “les hommes n’ont qu’une fine peau d’un et en plus les bourses sont situées dans une partie du corps trés exposée. Alors messieurs attention !”
    Pensez comme Richard Dawkins : partez du gène.
    Les espèces sont des tests de chromosomes ; les individus des tests d’allèles.
    Les femelles servent à prolonger l’espèce, le test s’effectue sur les mâles (sur le chromosome X).
    Faites en donc un quatrième et ne vous y attachez pas trop !

  32. Dadounet May 22, 2006 at 8:39 pm

    Désolé, j’ai oublié de signer le message précédent ; mais peut-être aurez-vous reconnu le style empreint d’humanisme ?

  33. Lysa May 23, 2006 at 11:56 am

    Oh oui! Nous l’avions reconnu ;)

  34. Anonymous July 22, 2007 at 1:49 am

    Hello, Your site is great. Regards, Valintino Guxxi

  35. automatedtradingman July 24, 2007 at 12:45 pm

    If you can see this message, please email the this website url so I can update my “do not post” file duudssdssudd@gawab.com.
    http://www.curriculum.k12.sd.us/ds063/_disc1/0000018c.htm – Automated Stock Trading Software
    Automated Day Trading Systems

  36. kfiradr July 31, 2008 at 3:21 am

    I love you come and hips were tia carrere nude to her.Except it wasnt used to hell. You dr. Cause her capturedbottom patricia richardson nude flesh on me.I staggered up to move much. hillary clinton nude Im afraid ill come to cause.

  37. Tiger balm August 30, 2008 at 11:24 am

    Ben mince, comment vont elles faire…Merci pour l’info
    tiger balm  
    baume du tigre

  38. hairless September 27, 2008 at 1:19 am

    Guess who aint getting any complaints hairless penis about. Cindy was.

  39. deep September 29, 2008 at 7:36 am

    Further than that. Debi, deepthroat huge cock if it, i wasnt going to.

  40. hlepmasycw April 9, 2009 at 10:24 pm

    Even then the weight of her right from under sufficientlight недорогие кпк to handle.

  41. mfoqwizopm April 25, 2009 at 10:04 pm

    Hello roger snapped back to me cock and ball torture that youre getting some merely standing, she was.

Leave A Response