Monday 23rd September 2019,
leblogsante

Des robots pour le post opératoire !

David Koskas Actualité 12 Comments

TeleoperatoireQuelle n’a pas du être la surprise de ce patient octogénaire, opéré la veille de la rate, lorsqu’il vit un robot roulant pénétrer dans sa chambre. Il dut être plus surpris encore lorsqu’il entendit la voix de son urologue lui demander si tout allait bien. Au John Hopkins Hospital à Baltimore, ce sont désormais des robots qui assurent le suivi post opératoire !  .

Le « Nursebot » équipé d’une camera retransmet les images dans le bureau du médecin et permet de dialoguer en direct via internet, voici le dispositif post opératoire de demain ! Malgré un coût unitaire de 100 000 €, il est actuellement en test dans une dizaine d’hôpitaux outre Atlantique. L’idée est de permettre un meilleur suivi en permettant aux médecins de  se libérer de la contrainte physique… Les détracteurs diront que la médecine passe ainsi à côté d’une composante capitale du traitement : Le contact humain. Il s’agit néanmoins d’une tendance lourde : Aide pendant les opérations, téléconsultations, ordonnances par email…
Alors, pour ou contre la télémédecine ?

Like this Article? Share it!

About The Author

12 Comments

  1. Positiviti August 1, 2005 at 11:39 am

    C’est tres interessant et cela permet de soigner des malades a distance.
    Je me souviens d’avoir vu un reportage traitant d’un sujet quelque peu similaire pour les navigateurs en solitaire.
    Via le telephone satelitaire, il est possible de donner des informations pour soigner.
    Coupler a une camera, le docteur sur la terre ferme peux diasgnostiquer le patient a distance ;)

  2. ndossoka August 2, 2005 at 8:51 pm

    salut je m’appel prince je suis un jeune age de 16ans je vie aux etats uni je voudrais en savoir plus du probleme du sida parceque de puis quand na d’ecouverte le virus il n’ya pas des remede pour quois parceque il ya plus des gens qui en na attein parceque je veux bien en savoir je venait de d’ecouverte une methode comment fair evite les reste de gens de n’est pas l’attein

  3. Vincent Vaillant August 17, 2005 at 10:44 pm

    “Les détracteurs diront que la médecine passe ainsi à côté d’une composante capitale du traitement : Le contact humain.”
    hummm… du contact humain dans les hôpitaux ? c’est bizarre mais j’ai toujours mon opération de l’appendicite qui me reste au travers de la gorge moi.
    Je m’explique : âge 14 ans, arrivée aux urgences vers les 2h du mat car j’étais au bord de la péritonite (l’appendice éclate à l’intérieur), après 1 heure d’attente le médecin de garde en avait fini de sa sieste et m’ausculte très douloureusement en appuyant comme un abruti sur mon ventre et diagnostique un mal de ventre parce que dixit « tu as trop mangé de chocolat à noël mon petit », j’insulte le médecin et mon père se fâche et ordonne qu’on m’hospitalise sur le champ. Il me donne une simple poche de glace en me disant que cela ira… j’ai été obligé de demander de la morphine à 3 reprises durant la nuit aux infirmières… nouveau diagnostic au matin : appendicite… sans blague ?… opération… réveille avec une grande cicatrice…parait il que mon appendice n’était pas au bon endroit… je penche plutôt pour avoir servi de cobaye à un jeune étudiant en médecine… je reste cloué au lit pendant 4 jours avec impossibilité totale de marcher… le médecin en chef me cris dessus et me traite de feignant parce que dit il « normalement on se relève dès le lendemain de l’opération »… comme si je le faisais exprès…2 jours après la sortie pas de bol ! je fais partie des 1 cas sur 100 000 d’infection au niveau de la plaie et on me réopère sans anesthésie avec toute la douleur que cela induit…
    Conclusion : la médecine fera un grand pas le jour ou il n’y aura plus que des robots dans les hôpitaux !!! et ne me parlez surtout pas de contact humain !

  4. David August 18, 2005 at 1:17 pm

    Votre histoire plaide sans aucun doute pour votre conclusion, il y a certainement des déficiences dans le contact avec les praticiens. Il est clair que le système est en bout de course par bien des aspects. Je ne suis pas sur qu’il faille généraliser pour autant. Le risque avec le système évoqué est que l’on continue de souffrir des travers de l’humain mais par l’intermediaire d’un robot. Je publierais les premiers témoignages dès que j’en aurais connaissance….

  5. Vincent Vaillant August 18, 2005 at 7:29 pm

    Par contre j’ai oublié de préciser que les infirmières étaient tout simplement géniales, et malheureusement la société semblent les ignorer…

  6. xavius March 15, 2006 at 9:40 am

    écoutes vincent!!
    donnes moi vite l’adresse de cet hôpital que je n y aille jamais

  7. eve March 15, 2006 at 9:42 am

    si cela permet de soigner des patient à distance c’est un progrés énorme pour les pays ou la densité de population ne permet pas un spécialiste cela permet alors une opération à distance d’un médecin généraliste.

  8. jules March 23, 2006 at 2:35 pm

    Oui c est clair que beaucoup de pays de par la densité de population ne peuvent faire autrement que les op a distance et pour cela c est un vrai progrés

  9. prince October 9, 2006 at 8:19 pm

    je suis tres content que tout nous puison parlez de l’avenir de noter pays but si en peux combatre pour que les gens ne n’attrape c’est bon

  10. prince October 9, 2006 at 8:19 pm

    je suis tres content que tout nous puison parlez de l’avenir de noter pays but si en peux combatre pour que les gens ne n’attrape c’est bon

  11. max May 27, 2007 at 7:33 pm

    il y a des médecins géniales au john’s hopkins, comme ben carson, ce sont des pros et les robots ne les remplace pas, il les assitentcomme avzec ta cafetière

  12. bernier francine July 3, 2009 at 3:11 pm

    ou est le contact humain dans tout cela
    de tres bon specialistes arrivent au quebec et a cause quils ne sont pas de notre pays se retrouve infirmiers ou preposes pourquoi ne pas leurs donner la chance de pratiquer au quebec
    au lieu de fabriquer des robots
    au moins le contact humain demeurera
    meme chose pour les generalistes
    voila mon point de vue
    infirmiere chef en traumatho merci

Leave A Response