Friday 28th January 2022,
leblogsante

La couveuse naturelle: La méthode kangourou de la Colombie

Lorsque les inventeurs de méthodes naturelles prétendent à l’égalité face à la médecine moderne, ils se lancent dans une bataille bien hasardeuse…des méthodes naturelles, simples et bon marchés éveillent la méfiance et provoquent bien souvent la risée générale….La méthode kangourou, elle aussi, a du passer par là et s’est vue cataloguer de « méthode primitive ». Certes, cette méthode copiée du monde animal est née par nécessite, car, à la fin des années 70, il y avait une grave pénurie de couveuses en Colombie. Lorsque le taux de mortalité chez les naissances prématurées frôlait la barre des 70%, le pédiatre colombien Edgar Rey Sanabria, s’est inspiré des poches ventrales des kangourous et attachait les bébés sur le ventre de leurs mères. Et d’un seul coup, le taux de mortalité diminuait nettement…. Pendant de longues années, les pays industrialisés ont rechigné à croire à la méthode kangourou, mais face à ses bénéfices maintes fois démontrés, comme le réchauffement du bébé, la saturation en oxygène, la stabilisation du rythme cardiaque, les pays riches ont fini par la reconnaître. D’ailleurs, les pères aussi peuvent se rendre utiles et relayer la mère kangourou pour jouer à l’animal poche, car les cas difficiles, nécessitent un contact corporel direct tout au long de la journée.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response